Aura-t-on la peau du requin océanique ?

5 photos
Ultime refuge

Ultime refuge

Photo 1/5© Brian Skerry

Un requin océanique est muni d’une balise satellite et d’une plaque d’identification nage au large de l’île du Chat, aux Bahamas. C’est l’un des derniers endroits du monde où l’on est encore sûr de le trouver.

Derniers témoins

Derniers témoins

Photo 2/5© Brian Skerry

Rencontrer deux requins océaniques en même temps n'est pas fréquent, alors qu'on en voyait jadis des centaines. ils pouvaient ainsi former des rondes grouillantes autour des naufragés. 

Un chasseur au long cours

Un chasseur au long cours

Photo 3/5© Brian Skerry

Grâce à ses nageoires pectorales en forme d’ailes, le requin océanique peut parcourir de longues distances à la recherche de proies. Une fois qu’il en a trouvé une, il la poursuit sans relâche.

Salutation peu distinguée

Salutation peu distinguée

Photo 4/5© Brian Skerry

Le réalisateur Joe Romeiro filme un requin océanique au large de l’île du Chat. Les plongeurs doivent garder leur sang-froid, car l’animal n’est pas timide : son bonjour consiste à vous heurter brutalement.

Sous bonne garde

Sous bonne garde

Photo 5/5© Brian Skerry

Un requin océanique est accompagné par des poissons-pilotes.

Diaporama à suivre ...