Avec les démolisseurs de navires

9 photos
À marée basse

À marée basse

Photo 1/9© © Mike Hettwer

Des ouvriers tirent un câble de 5 000 kg pour treuiller un navire échoué. 

Le cimetière des géants des mers

Le cimetière des géants des mers

Photo 2/9© © Digitalglobe

Cette image satellite montre une portion de 1,6 km sur la côte bangladaise, au nord de Chittagong. Douze kilomètres de mangrove ont été dégagés pour permettre l’installation de chantiers de démantèlement qui, pour la plupart, n’accueillent qu’un seul gros navire sur une bande de plage étroite. La côte abrite aujourd’hui quatre-vingts chantiers actifs, de nouveaux s’ajoutant chaque année.  

Un boulot d’ados

Un boulot d’ados

Photo 3/9© © Mike Hettwer

Ces enfants prétendent avoir 14 ans, l’âge minimum légal pour travailler sur les chantiers de casse. Les exploitants préfèrent les jeunes ouvriers car ils sont moins chers et assez souples pour se faufiler dans les recoins des bateaux. 

Des chantiers hautement toxiques

Des chantiers hautement toxiques

Photo 4/9© © Mike Hettwer

Les ouvriers passent leurs journées dans une boue contaminée par des métaux lourds et des particules de peinture toxiques. 

Bras d'acier

Bras d'acier

Photo 5/9© © Mike Hettwer

L’acier de la coque des navires est récupéré en plaques. Chacune peut peser 500 kg ou plus. Des équipes d’ouvriers transportent les plaques à des camions, qui les acheminent ensuite vers les lamineries. 

La valse des découpeurs

La valse des découpeurs

Photo 6/9© © Mike Hettwer

Armés de chalumeaux et épaulés par des assistants, les « découpeurs » enlèvent les installations d’un navire, puis découpent les ponts successifs. La démolition dure de trois à six mois, selon la taille du navire.

Quand le cargo s’écroule

Quand le cargo s’écroule

Photo 7/9© © Mike Hettwer

Une grande section du Leona I se fracasse brusquement, projetant des éclats de métal en direction des chefs de chantier. Des ouvriers viennent de passer plusieurs jours à découper les ponts de ce cargo, construit à Split, en Croatie, et utilisé pendant trente ans. 

Danger omniprésent

Danger omniprésent

Photo 8/9© © Mike Hettwer

Inconscients des risques de cancer du poumon, des travailleurs luttent contre le froid en brûlant un joint d’étanchéité contenant probablement de l’amiante. 

Un travail mortel

Un travail mortel

Photo 9/9© © Mike Hettwer

À Dhunot, un village sur les contreforts de l’Himalaya, quelque 300 personnes assistent à l’enterrement de Rana Babou, 22 ans, tué lorsqu’un chalumeau a mis le feu à une poche de gaz, provoquant une explosion. 

Diaporama à suivre ...