Aventure extrême parmi les cow-boys de Patagonie

8 photos
Halte

Halte

Des bagualeros à la recherche de bétail font une pause sur la péninsule Antonio Varas, en Patagonie. Peu d'hommes choisissent cette vie. "C'est une belle vie, mais très dure", concède Sebastian Garica Iglesias. 

Photo 1/8© Tomás Munita
Mater les bêtes

Mater les bêtes

Les bagualeros attachent un aureau féral avec des cordes. Maîtriser ses animaux retournés à l'état sauvage peut prendre des heures. Incontrôlable, celui-ci a été tué pour être mangé. 

Photo 2/8© Tomás Munita
Métier dangereux

Métier dangereux

Jorge Vidal guide des chevaux le long des falaises abruptes. Une chute serait fatale. "Si je pouvais rester à la maison, en famille, tout en gagnant ma vie, c'est ce que je choisirais", admet-il. 

Photo 3/8© Tomás Munita
Cheval à terre

Cheval à terre

En Terre de Feu, un bagualero s'approche avec précaution d'un cheval féral pris au piège. Rapide et nerveux, cet animal est plus dur à attraper que le bétail. 

Photo 4/8© Tomás Munita
Une proie à protéger

Une proie à protéger

Dario Munoz se hâte pour empêcher ses chiens de tuer un taureau qu'ils ont cerné. Pour en tirer de l'argent, il faut rapatrier les animaux sauvages vivants. 

Photo 5/8© Tomás Munita
Amitié virile

Amitié virile

Travailler dans un environnement difficile favorise la camaraderie et la confiance entre bagualeros. 

Photo 6/8© Tomás Munita
Des chiens et des hommes

Des chiens et des hommes

Rameuter du bétail sauvage est d'une brutalité extrême, mais celle-ci est contrebalancée par la tendresse qui unit les cow-boys à leurs chiens. 

Photo 7/8© Tomás Munita
Les temps changent

Les temps changent

La pression financière oblige les Iglesias à vendre l'un de leurs deux domaines. "Le tourisme est notre avenir", dit Hernan Garcia (au centre), qui plisse des yeux à cause de la fumée d'un feu. 

Photo 8/8© Tomás Munita

Diaporama à suivre ...