Ce qu'il reste des frontières de l'Empire romain en Europe

11 photos
Timgad, Algérie

Timgad, Algérie

Cet arc de triomphe inspirait crainte et admiration aux visiteurs de la ville de Thamugadi. L’empereur Trajan fonda cette colonie civile, à côté du fort de Lambèse, vers l’an 100 ap. J.-C. Les sillons laissés par les chariots et les attelages sur les voies pavées sont toujours visibles.

Photo 1/11© © George Steinmetz
Mur d’Hadrien, Angleterre

Mur d’Hadrien, Angleterre

Les Barbares devaient écarquiller les yeux devant cette section du mur bordant une falaise, près du village d’Once Brewed. À son apogée, le mur mesurait 4,5 m de haut et s’étendait sur 118 km de l’est à l’ouest du pays. Il était, par endroits, renforcé par un fossé profond.

Photo 2/11© © Robert Clark
Masque de fer

Masque de fer

Découvert dans sa gaine de bronze et d’argent aux Pays-Bas, il était attaché par une charnière au casque d’un cavalier qui le portait pour la parade – et peut-être pour la bataille.

Photo 3/11© © Musée Valkhof, Nijmegen, Pays-bas ; photographié au Tullie House Museum and Art Gallery Trust, Carlisle, R.-U.
Becheln, Allemagne

Becheln, Allemagne

Les soldats romains construirent plus de 800 tours de guet le long des 550 km de frontière entre le Rhin et le Danube. Il n’en reste que quelques fondations en pierre.

Photo 4/11© © Robert Clark
Un empereur voyageur

Un empereur voyageur

Hadrien passa plus de la moitié de ses vingt et un ans de règne sur les routes, surveillant la construction des cités nouvelles et des fortifications frontalières. On le voit ici, à cheval, bras tendu, au cours de l’inspection du fort de Saalburg, en Allemagne, vers 121.

Photo 5/11© © Jaime Jones.
Timgad, Algérie

Timgad, Algérie

Rome imposait son sens de l’ordre dans tout l’Empire. La ville de Thamugadi, construite selon un plan quadrillé, accueillait un marché (au centre), des portes monumentales, plus d’une douzaine d’établissements thermaux, une bibliothèque et un théâtre de 3 500 places.

Photo 6/11© © George Steinmetz
Sculpture sur pierre

Sculpture sur pierre

Les soldats romains partaient à la bataille avec un bouclier, un javelot pour le lancer rapproché et une courte épée pour frapper ou taillader, comme le suggère ce piédestal découvert à Mayence, en Allemagne.

Photo 7/11© © Musée d’état d Mayence, service archéologique national, Allemagne.
Tête de dragon

Tête de dragon

Sur le champ de bataille, la tête du dragon était placée au bout d’une perche sur laquelle était fixé un corps en tissu.

Photo 8/11© © Forteresse d’Ehrenbreitstein, directorat général de l’héritage culturel, Allemagne.
Fragment de verre peint à la main

Fragment de verre peint à la main

Le fragment d’un verre peint à la main a été trouvé, brisé en deux, près du mur d’Hadrien. La provenance du verre a été attribuée à des ateliers allemands, ce qui prouve que le commerce était largement répandu.

Photo 9/11© © Pièce provenant du Vindolanda Charitable Trust, Bardon Mill, R.-U.
Qasr Bshir, Jordanie

Qasr Bshir, Jordanie

Bâti à l’orée du désert vers 300 ap. J.-C., cet avant-poste de cavalerie est l’un des forts romains les mieux préservés du monde. Entre 70 et 160 cavaliers empêchaient les nomades arabes d’attaquer les caravanes d’encens et de myrrhe.

Photo 10/11© © Robert Clark
Corbridge, Angleterre

Corbridge, Angleterre

Ce fut d’abord un fort, puis une colonie civile qui approvisionnait les soldats en garnison sur le mur d’Hadrien. Aujourd’hui, ces vestiges de la Rome glorieuse sont le terrain de jeu du petit Angus Buchanan, 8 ans.

Photo 11/11© © Robert Clark