De nouveaux grimpeurs de l'extrême relèvent les défis du parc Yosémite (Californie)

9 photos
La pointe du Glacier dans le parc national de Yosémite

La pointe du Glacier dans le parc national de Yosémite

Dean Potter progresse sur le surplomb de la pointe du Glacier, sans corde pour l’assurer.

Photo 1/9© © Mikey Schafter
Le grimpeur Cedar Wright

Le grimpeur Cedar Wright

Cedar Wright se hisse sur le toit du Gravity Ceiling, qui mène au sommet du Higher Cathedral Rock. La magnésie sur ses mains lui assure une meilleure prise. « Je me suis donné à 199 %, affirme-t-il, mais je me sentais parfaitement calme. 

Photo 2/9© © Jimmy Chin
Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson

Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson

Accablés de chaleur, Tommy Caldwell (à gauche) et Kevin Jorgeson doivent différer leur tentative d’ouvrir une nouvelle voie sur El Capitan.

Photo 3/9© © Jimmy Chin
Alex Honnold

Alex Honnold

Malgré le danger évident, ce point sur la voie normale de la face nord-ouest du Demi-Dôme offre un repos apprécié à Alex Honnold – devenu une star de l’escalade à 23 ans, en réalisant la première ascension de cette voie en solo intégral.

Photo 4/9© © Jimmy Chin
Le repos des guerriers

Le repos des guerriers

Quand ils préparent une voie, Jorgeson (à gauche) et Caldwell vivent parfois deux semaines dans un « portaledge », à 457 m au-dessus de la vallée. Une cafetière à piston et des iPhones – solaires – y constituent le summum du confort.

Photo 5/9© © Jimmy Chin
Le repas avant la grimpe

Le repas avant la grimpe

Au sol, les grimpeurs se mêlent dans le légendaire Camp 4, y compris avec les secouristes qui vivent sur place.

Photo 6/9© © Jimmy Chin
Le funambule Dean potter

Le funambule Dean potter

« J’ai l’impression de flotter dans l’espace », affirme Dean Potter, ici au-dessus des chutes de Yosemite. Les rafales de vent et le brouillard rendent difficile de se tenir sur une corde de 2,5 cm de diamètre, à 792 m du sol, mais Potter peut compter sur une longe pour échapper au pire.

Photo 7/9© © Jimmy Chin
Grimper à mains nues

Grimper à mains nues

« Vous pouvez vous sentir plus fort que jamais mais pas prêt à exécuter ces mouvements », affirme Jorgeson, qui ne cesse de s’entraîner. Il s’accroche du bout des doigts à des aspérités quasi invisibles sur la paroi d’El Capitan.

Photo 8/9© © Jimmy Chin
BASE Jump au parc national Yosémite

BASE Jump au parc national Yosémite

S’il est interdit de sauter du Demi-Dôme, le BASE jump devient un sport en vogue au Yosemite. Pour les grimpeurs, il est plus rapide et plus amusant de revenir en parachute dans la vallée plutôt que de redescendre à pied par l’autre versant

Photo 9/9© © Jimmy Chin