Des spéléologues ont fouillé Hang Son Doong, la plus grande grotte au monde

19 photos
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Toisés par une colonne drapée de calcite, des spéléologues explorent les profondeurs de Hang Ken. C’est l’une des vingt nouvelles grottes découvertes au Viêt Nam en 2010.

Photo 1/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Un spéléologue se hisse dans un puits de lumière, dans la grotte de Loong Con.

Photo 2/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, au Viêt Nam, est sans doute la plus vaste galerie souterraine du monde. On pourrait y édifier tout un quartier d’immeubles de quarante étages.

Photo 3/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

« Sweeny » Sewell remonte vers la surface. D’autres spéléologues tentent de s’extraire de la jungle (dite « Jardin d’Édam ») qui a poussé là où le toit de Hang Son Doong a cédé.

Photo 4/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Le parc national de Phong Nha-Ke Bang, créé en 2001, couvre 857,5 km2. Il doit assurer la protection d’un des plus vastes réseaux de grottes d’Asie. Au cours de la guerre du Viêt Nam, des soldats du Nord se réfugiaient dans ces cavités pendant les bombardements américains.

Photo 5/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Les membres de l’expédition s’apprêtent à se rendre sous terre et entrer dans Hang En, une grotte creusée par la rivière Rao Thuong.

Photo 6/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Le plafond de la grotte s’abaisse vers le milieu de Hang En, alors que les spéléologues passent en-dessous de celui-ci. 

Photo 7/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Comme pétrifiée, une cascade de calcaire cannelé, verdie par les algues, arrête les spéléologues, émerveillés, dans leur progression.

Photo 8/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Pour atteindre l’entrée couverte de végétation de Hang Son Doong, Mark Jenkins (explorateur du National Geographic) a subi un premier test : des rochers couverts d’une mousse glissante et la descente d’une verticale de 10 m. 

Photo 9/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

La vie jaillit dans les salles de Hang Son Doong où pénètre la lumière de l’extérieur, créant un monde bien différent des espaces dénudés, exigus et obscurs que la plupart des spéléologues connaissent. Ici, des fougères et d’autres plantes ont colonisé les bassins calcaires.

Photo 10/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

D’ordinaire rarissimes, des perles de caverne, du diamètre d’une pièce de 2 centimes d’euro, tapissent les bassins calcaires superposés, après du jardin d’Édam. Ces concrétions se sont formées au fil des siècles par l’effet d’un goutte-à-goutte qui accumulé des couches de cristaux de calcite autour de grains de sable.

Photo 11/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Organisateurs de l’expédition, Deb et Howard Limbert s’enfoncent dans un labyrinthe tapissé d’algues. Ils ouvrent la voie au milieu du paysage sculptural de Hang Son Doong.

Photo 12/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Un massif stalagmitique de Hang Son Doong, éclairé par un puits de lumière, se reflète dans l’eau. L’orage a rempli le bassin. En criant, le son de la voix porte à plus de 1 km.

Photo 13/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

La tâche la plus ardue de l’expédition consistait à ouvrir une voie pour passer au-dessus « la Grande Muraille du Viêt Nam » - une masse rocheuse en surplomb qui bloquait l’accès à une partie de Hang Son Doong. Les alpinistes aguerris "Sweeny" Sewell et Howard Clarke cherchent ici des points d’ancrage pour supporter leur poids avant d’essayer d’escalader la paroi poreuse et glissante. 

Photo 14/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Surnommée « la Grande Muraille du Viêt Nam », une falaise de 60 mètres.

Photo 15/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

« Ça ressemblait à un train rugissant », a déclaré « Sweeny » Sewell pour décrire le bruit d’une chute d’eau dans Hang Son Doong.

Photo 16/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Durant la saison sèche, de novembre à avril, Hang Ken et ses bassins peu profonds s’explorent sans risque. Avec la mousson, les eaux souterraines débordent et noient les galeries, interdisant l’accès à la grotte.

Photo 17/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Un grimpeur descend en rappel les 70 mètres qui le sépare du sol de la grotte Hang Loong Con. L’équipe qui a découvert cette cave en 2010 espérait qu’elle soit connectée avec l’immense Hang Son Doong. Mais un mur de rochers bloquait le passage. 

Photo 18/19© © Carsten Peter
Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Hang Son Doong, l'immense grotte vietnamienne

Des faisceaux de lumière émergent de la surface et révèlent les stalagmites qui jaillissent du sol de Hang Loong Con. Les spéléologues ont baptisé l’endroit « le jardin de cactus ».

Photo 19/19© © Carsten Peter