Etats-Unis : la nature à l'état brut

6 photos
Forêt nationale de Gila, Nouveau-Mexique

Forêt nationale de Gila, Nouveau-Mexique

En 1924, 300 000 ha de la forêt nationale de Gila ont constitué le premier espace déclaré entièrement protégé du monde.

Photo 1/6© © Michael Melford
Forêt nationale de Carson, Nouveau-Mexique

Forêt nationale de Carson, Nouveau-Mexique

Trente demandes de classement en aire sauvage protégée sont en attente d’examen par le Congrès. Dont les 18 000 ha de cette forêt, dans les monts Sangre de Cristo.

Photo 2/6© © Michael Melford
Point Arena-Stornetta Public Lands, Californie

Point Arena-Stornetta Public Lands, Californie

Cette zone de 674 ha a rejoint le California Coastal National Monument en mars 2014. Ses cuvettes de marée, ses dunes de sable et ses prairies abritent notamment des oiseaux de rivage, des rapaces et des espèces de saumons en danger.

Photo 3/6© © Michael Melford
Front Range, Montana

Front Range, Montana

Le jour se lève sur la Front Range, une zone dont le classement en aire protégée est en attente d’examen. Ses montagnes et ses plaines abritent une flore et une faune très riches – dont des grizzlis.

Photo 4/6© © Michael Melford
Archipel de San Juan, État de Washington

Archipel de San Juan, État de Washington

L’île Patos fait partie d’un National Monument de 400 ha décrété en 2013 par le président Obama. Le statut de « Wilderness », la mesure de protection la plus élevée, concerne 140 ha de l’archipel. Mais seul le Congrès a le droit de l’attribuer.

Photo 5/6© © Michael Melford
Organ Mountains-Desert Peaks, Nouveau-Mexique

Organ Mountains-Desert Peaks, Nouveau-Mexique

Des Yucca elata se gorgent de la lumière matinale. La région est classée National Monument. « Je n’en ai pas terminé, a déclaré Barack Obama en mai 2014 lorsqu’il a décrété la protection de cette zone. Je cherche d’autres opportunités. »

Photo 6/6© © Michael Melford

Diaporama à suivre ...