Instantanés de l'Algérie contemporaine, des villes au désert

19 photos
Une koubba à la mémoire des saints

Une koubba à la mémoire des saints

Photo 1/19© © Reza

Une fillette joue avec son ombre projetée sur le mur de la koubba, un monument érigé à la mémoire de l’éminent imam Sidi Abd al-Qadir al-Djilani, l’un des saints patrons de la ville d’Oran.

En attendant Yasmina

En attendant Yasmina

Photo 2/19© © Reza

Deux jeunes femmes attendent dans l’un des centres culturels de Mascara l’arrivée de Yasmina Khadra. L’écrivain algérien, célèbre notamment pour ses romans noirs, y donne une conférence sur ses livres. Au début des années 1980, la région de Mascara avait bénéficié d’un important programme qui a consisté en la réalisation de vingt-cinq centres culturels implantés au sein des communes de la circonscription, y compris dans les plus éloignées.

Le cap Carbon dans la brume

Le cap Carbon dans la brume

Photo 3/19© © Reza

L’aube se lève sur le cap Carbon. Sous le voile de brume, une petite route qui serpente à travers les pins et les oliviers mène jusqu’à l’un des phares les plus élevés de la Méditerranée et du monde. Édifié à 220 m d’altitude, il guide les navires comme ceux qui, au loin, s’apprêtent à rejoindre la ville côtière de Béjaïa, dont l’important port pétrolier et commercial est le deuxième du pays après celui d’Alger.

Sur le monument aux morts

Sur le monument aux morts

Photo 4/19© © Reza

Le monument aux morts dressé sur la place du village d’El-Malah réunit les jeunes et les anciens. De telles constructions se sont multipliées dans le pays, en mémoire des victimes algériennes de la guerre d’indépendances, de 1954 à 1962.

Dans le centre ville d'Oran

Dans le centre ville d'Oran

Photo 5/19© © Reza

Dans le centre ville d’Oran, quelques jeunes Français issus de l’immigration algérienne se promènent en compagnie de leurs cousins oranais.

Baignade improvisée en fin de journée

Baignade improvisée en fin de journée

Photo 6/19© © Reza

À l’intérieur des terres, dans la région des Aurès, des adolescents se baignent après les cours dans une rivière du canyon de Ghoufi. 

Les fontaines, terrains de jeu des enfants

Les fontaines, terrains de jeu des enfants

Photo 7/19© © Reza

Plus près d’Oran, les rues du village d’El-Malah sont aussi le terrain de jeu privilégié des enfants, qui s’amusent à escalader les fontaines.

Sédentarisation des nomades

Sédentarisation des nomades

Photo 8/19© © Reza

Tandis qu’à quelques kilomètres de Tamanrasset, dans un village peuplé de Touaregs et d’Arabes sédentarisés, une fillette rejoint le complexe d’habitations modernes dans lequel elle doit désormais loger avec sa maman.

À l'intérieur des murs de Casbah

À l'intérieur des murs de Casbah

Photo 9/19© © Reza

Groupées et mitoyennes, les maisons de la Casbah sont tournées vers l’intérieur. Dans l’intimité de ces murs, plusieurs générations d’une seule famille occupent les étages d’un même bâtiment, dont la surface peut varier de 30 à 60 m2. Ces habitations traditionnelles sont représentatives de la culture musulmane. Grands-parents, parents et enfants se réunissent aux balcons du patio, cœur de la maison, pour communiquer et accueillir les visiteurs.

Le port d'Alger, lieu de tous les fantasmes

Le port d'Alger, lieu de tous les fantasmes

Photo 10/19© © Reza

Impatients de confronter la réalité à leurs fantasmes, les passagers du ferry saluent Alger pour la première fois.

Ombres crépusculaires

Ombres crépusculaires

Photo 11/19© © Reza

Au crépuscule, la chaleur de l’été pousse les Algérois sur les plages fréquentées qui bordent la ville blanche.

Apprentissage du Coran

Apprentissage du Coran

Photo 12/19© © Reza

Dans un pensionnat religieux de la région de Timimoun, un jeune garçon apprend le Coran sous l’œil d’un vieil homme.

Dans la vallée du M'Zab

Dans la vallée du M'Zab

Photo 13/19© © Reza

Niché dans la vallée du M’Zab, le tombeau de Sidi Aïssa est un lieu de pèlerinage et de rassemblement réservé aux femmes chaque mardi, de midi au coucher du soleil.

Au moment de la prière

Au moment de la prière

Photo 14/19© © Reza

À Kristel, loin de l’agitation ambiante, les hommes s’isolent un moment pour la prière du vendredi.

Un oeil sur la place centrale de Ghardaïa

Un oeil sur la place centrale de Ghardaïa

Photo 15/19© © Reza

Derrière cette arcade, un marché anime la place centrale de Ghardaïa jusque tard dans la nuit. 

Réunion autour d'un couscous pour la fête de la nativité

Réunion autour d'un couscous pour la fête de la nativité

Photo 16/19© © Reza

Dans la région de Timimoun, les étudiants et les passants se réunissent autour d’un couscous pour la fête du Mouloud (ou fête de la nativité).

Les grottes naturelles du désert, un refuge pour les bergers

Les grottes naturelles du désert, un refuge pour les bergers

Photo 17/19© © Reza

Sur le plateau du Hoggar, 80 km de piste relient Tamanrasset à l’Assekrem, à travers un désert montagneux grand comme la France. Pour fuir la chaleur, qui peut atteindre 50°C en été, les bergers et leurs troupeaux, ainsi que quelques voyageurs de passage, trouvent refuge à l’intérieur de ces grottes naturelles qui, à l’instar des arches, pitons et autres formations rocheuses, ponctuent un paysage accidenté.

L'heure du thé

L'heure du thé

Photo 18/19© © Reza

Le thé à la menthe est une pratique ancestrale, comme celle qui célèbre la naissance du prophète. 

La fête au village

La fête au village

Photo 19/19© © Reza

À Ouled Bou Ali, villageois et Touaregs dansent, chantent et ponctuent leurs incantations de salves de coups de fusil.

Diaporama à suivre ...