L'Arctique, théâtre d'une course aux trésors

9 photos
Cap au Nord

Cap au Nord

Photo 1/9© Evguenia Arbougaïeva

La plateforme norvégienne Goliat avant sa mise en service, en avril 2015. Aujourd'hui ancrée en mer de Barents, c'est la plus septentrionale des plateformes pétrolières offshore. 

La brigade motorisée

La brigade motorisée

Photo 2/9© Evguenia Arbougaïeva

À Bovanenkovo, en Russie, des ouvriers de Gazprom inspectent un pipeline convoyant le gaz en Europe et en Asie. L'exploitation de l'Arctique dépend de facteurs économiques, politiques et environnementaux. 

Le froid et l'exiguïté

Le froid et l'exiguïté

Photo 3/9© Evguenia Arbougaïeva

Un membre d'une équipe de forage de Bovanenkovo se repose dans la caravane qu'il partage avec trois autres hommes. La plupart des foreurs sont des contractuels recrutés par la compagnie d'État Gazprom. Ils passent là tout l'hiver. La température extérieure peut tomber sous les - 45 °C. 

Dans la nuit polaire

Dans la nuit polaire

Photo 4/9© Evguenia Arbougaïeva

Les projecteurs remplacent le soleil durant la longue nuit polaire à Bovanenkovo, en Russie, sur la péninsule de Yamal. Découvert au début des années 1970, ce gisement de gaz géant était trop coûteux à exploiter, mais Vladimir Poutine a décidé d'en faire une priorité. 

L'arrivée

L'arrivée

Photo 5/9© Evguenia Arbougaïeva

Des ouvriers arrivent en hélicoptère sur les gisements pétroliers de Trebs et Titov, dans l'Arctique russe, où ils resteront plusieurs semaines d'affilée. Occupée de tout temps par des éleveurs de rennes, la région est passée sous la coupe des compagnies gazières et pétrolières. 

Des îles à l'envers

Des îles à l'envers

Photo 6/9© Evguenia Arbougaïeva

La mine d'or de Meadowbank est entrée en service en 2010 au Nunavut, un territoire canadien riche en minerais. Environ 400 personnes y travaillent. Une digue empêche qu'elle soit inondée en été, quand le dégel transforme la toundra en lacs et en fondrières.

Exportation directe par mer

Exportation directe par mer

Photo 7/9© Evguenia Arbougaïeva

Sur l'île russe de Kolgouïev, un ouvrier vérifie le niveau d'un réservoir détenu aujourd'hui par Urals Energy. Au-delà du rivage s'étend la mer de Barents. Le champs produit depuis les années 1980 un brut léger de haute qualité, chargé à bord de tankers stationnés en mer. 

Mineurs importés

Mineurs importés

Photo 8/9© Evguenia Arbougaïeva

Igor Voronkine retrouve l'air libre après une journée au fond de la mine de charbon de Barentsburg, ouverte à l'époque soviétique par 78° N, dans l'archipel norvégien du Svalbard. 400 mineurs y travaillent, venus surtout d'Ukraine, où les emplois sont rares. 

Un site vétuste et dangereux

Un site vétuste et dangereux

Photo 9/9© Evguenia Arbougaïeva

À Barentsburg, en Norvège, un mineur nage dans la piscine d'entreprise. Des centaines de travailleurs sont morts sur ce site minier ouvert il y a près d'un siècle. 

Diaporama à suivre ...