Le quotidien des nomades kirghizes d'Afghanistan

13 photos
Migration à travers le Wakhan

Migration à travers le Wakhan

Photo 1/13© © Matthieu Paley

Nomades par nécessité, les Kirghizes migrent avec leurs troupeaux à travers le Wakhan. Située au nord-est de l’Afghanistan, cette langue de terre montagneuse et vallonnée touche la Chine.

Jeune berger khirgize

Jeune berger khirgize

Photo 2/13© © Matthieu Paley

Rosman Baig, jeune berger khirgize et petit-fils du khan défunt, porte un cache-nez de fortune pour affronter le froid extrême. Au Pamir, en hiver, le métier de berger est de loin le plus difficile.

Future mariée khirgize

Future mariée khirgize

Photo 3/13© © Matthieu Paley

L’adolescente Bibi Zohra échangera bientôt le voile pourpre de son enfance contre la coiffe blanche d’une épouse. En se mariant avec un homme deux fois plus âgé qu’elle, elle s’apprête à affronter un avenir risqué : le taux de mortalité maternelle chez les femmes kirghizes est dramatiquement élevé.

Deux agneaux

Deux agneaux

Photo 4/13© © Matthieu Paley

Une jeune fille porte deux agneaux devant rejoindre leurs mères respectives pour la nuit. Les jours de grand froid, les frêles animaux sont maintenus au chaud dans des sacs en tissu suspendus à l’intérieur des huttes des bergers.

Caravane de yacks

Caravane de yacks

Photo 5/13© © Matthieu Paley

En plein hiver, largement au-dessus de la limite supérieure des arbres, une caravane de commerçants s’en remet au pied sûr des yacks pour arpenter un dangereux sentier menant à une vallée en contrebas.

Le bouzkachi, sport de khirgize

Le bouzkachi, sport de khirgize

Photo 6/13© © Matthieu Paley

Un fouet à la bouche, un Kirghize dispute une partie de bouzkachi. Le sport national afghan ressemble au polo – à la différence près qu’une dépouille de chèvre décapitée sert de balle. Les Kirghizes l’appellent ulak tartysh, ou « jeu de l’attrape-chèvre ».

En transhumance

En transhumance

Photo 7/13© © Matthieu Paley

Des hommes kirghizes se réfugient dans une grotte lors de leur voyage annuel entre leur terre natale montagneuse et le marché pakistanais le plus proche, à cinq jours de marche. Ils y échangeront du bétail, de la laine et des produits laitiers contre des marchandises allant du thé au téléviseur.

Remède khirgize au mal de tête

Remède khirgize au mal de tête

Photo 8/13© © Matthieu Paley

Le père de Khairuddin espère que raser la tête de son fils – et placer ses cheveux dans un « endroit propre », telle une rivière gelée – guérira le garçon de ses migraines persistantes. Les Kirghizes sont des musulmans sunnites dont les rites reflètent aussi d’anciennes traditions. Ils croient notamment aux esprits maléfiques.

Vue sur yourte khirgize

Vue sur yourte khirgize

Photo 9/13© © Matthieu Paley

Des yacks enveloppés dans des couvertures attendent près d’une yourte le départ pour un marché d’été. Faites de piquets et de croisillons recouverts de feutre, ces tentes sont démontées et remontées lors des migrations saisonnières. Le Wakhan étant dépourvu d’arbres, les portes en bois sont importées des plaines.

Fumeurs d'opium

Fumeurs d'opium

Photo 10/13© © Matthieu Paley

Abdoul Metalib et sa femme fument de l’opium depuis qu’ils ont perdu un fils. Leurs onze enfants sont morts avant l’âge de 6 ans. Sans accès à la médecine, de nombreux Kirghizes disent se droguer pour atténuer leurs douleurs. Au moins 50 % des nomades seraient toxicomanes.

Des semi-nomades modernes

Des semi-nomades modernes

Photo 11/13© © Matthieu Paley

Les bergers kirghizes adorent leurs téléphones portables, qu’ils rechargent avec des batteries de voiture alimentées par des panneaux solaires. Ils ne les utilisent pas pour communiquer – il n’y a pas de réseau sur le plateau – mais pour écouter de la musique et photographier.

Le labeur des femmes khirgize

Le labeur des femmes khirgize

Photo 12/13© © Matthieu Paley

Après avoir creusé un trou dans une source gelée, ces jeunes filles kirghizes rapportent au campement des bidons en plastique remplis d’eau. Une grande partie des rudes tâches quotidiennes incombe aux femmes.

Le bétail, ressource première des khirgizes

Le bétail, ressource première des khirgizes

Photo 13/13© © Matthieu Paley

Diaporama à suivre ...