Le Sri Lanka et les fantômes de la guerre

10 photos
Cérémonie du drapeau

Cérémonie du drapeau

Photo 1/10© Ami Vitale

Un soldat descend le drapeau national à Galle Face Green, un parc très fréquenté de Colombo. La plus grande ville du pays porte peu de traces des vingt-six années de conflit.

Rassemblement scout

Rassemblement scout

Photo 2/10© Ami Vitale

Un policier monte la garde au milieu de scouts qui s’apprêtent à chanter pour le président. Cette manifestation nationale s’est tenue pour la première fois dans la province du Nord, à Jaffna.

Encore dans les camps

Encore dans les camps

Photo 3/10© Ami Vitale

Dans un camp de déplacés tamouls, un homme se cache derrière son enfant. Le souvenir de la guerre, qui s’est terminée par un assaut sanglant, reste vivace. Des dizaines de milliers de Tamouls attendent encore d’être réinstallés.

L’école valorisée

L’école valorisée

Photo 4/10© Ami Vitale

Des enfants tamouls rentrent de l’école à Mannar, une ville de la côte nord-ouest où beaucoup d’hommes tamouls ont disparu pendant la guerre. Les Sri Lankais accordent une grande valeur à l’éducation, qui est un droit constitutionnel. Le taux d’alphabétisation des adultes du pays dépasse 95 %.

L’or vert du Sri Lanka

L’or vert du Sri Lanka

Photo 5/10© Ami Vitale

Des femmes cueillent du thé dans la province du Centre. Les exportations de thé, l’une des principales sources de devises, rapportent au moins 1,3 milliard d’euros par an au pays.

Champ de mines

Champ de mines

Photo 6/10© Ami Vitale

Un employé de HALO Trust enlève des mines antipersonnel à Jeyapuram, un ex-bastion des Tigres tamouls. Cette ONG britannique emploie surtout des Tamouls – des veuves de guerre, pour moitié. Elle a déjà retiré plus de 212 000 mines. L’État entend éliminer la plupart de celles qui restent d’ici à 2020.

Retour de pêche

Retour de pêche

Photo 7/10© Ami Vitale

Des pêcheurs rapportent des filets remplis de sprats, à Nagarkovil, sur la côte nord-est. Depuis 2011, près de 34 000 mines y ont été retirées de la plage ; aujourd’hui, plus d’un millier de personnes y vivent.

Bouddhisme millénaire

Bouddhisme millénaire

Photo 8/10© Ami Vitale

Un moine bouddhiste s’occupe d’un cerf axis, recueilli près des ruines du monastère de Ritigala, dans le centre du pays. Quelques moines vivent encore près du site, où l’on trouve des inscriptions du Ier siècle av. J.-C. Le Sri Lanka est tenu pour le plus ancien pays continuellement bouddhiste.

Célébration tamoule

Célébration tamoule

Photo 9/10© Ami Vitale

Des Tamouls hindous célèbrent le Masi Magam, à Point Pedro, dans la péninsule de Jaffna. Les idoles des temples sont portées à la mer pour un bain cérémoniel, et les fidèles se lavent de leurs péchés.

L’hôpital de la réconciliation

L’hôpital de la réconciliation

Photo 10/10© Ami Vitale

Une infirmière félicite une mère, à l’hôpital universitaire de Jaffna. Là, en 1987, des soldats indiens chargés d’une mission de maintien de la paix au Sri Lanka ont tué plus de soixante patients et membres du personnel. L’hôpital soigne désormais des personnes de toutes ethnies et religions

Diaporama à suivre ...