Le vautour, portrait d'un nécrophage

10 photos
Mauvais augures en Afrique du Sud

Mauvais augures en Afrique du Sud

Un vendeur propose des têtes de vautours comme muti (remède traditionnel) à Durban (Afrique du Sud). Séché et fumé, le cerveau de vautour permettrait de voir l'avenir. Qui est plutôt sombre pour l'oiseau : dans le pays, six des huit espèces sont menacées. 

Photo 1/10© Charlie Hamilton James
Nettoyage express

Nettoyage express

Un vautour de Rüppell s'approprie le cadavre d'un zèbre, dans le parc du Serengeti (Tanzanie). Ses congénères, ainsi que des vautours africains (Gyps africanus), et peut-être d'autres encore, vont bientôt revendiquer leur part. Ces charognards nettoient un cadavre en moins d'une heure. 

Photo 2/10© Charlie Hamilton James
Tendre charognard

Tendre charognard

On pense que les vautours, qui peuvent atteindre les trente ans, restent en couple pour la vie. Et ils sont attentifs à leur partenaire. Mais, quand ils disputent une charogne à leurs congénères ou à d'autres espèces, ils savent se montrer agressifs. Le vautour oricou (Torgos tracheliotos) est connu pour être très affectueux. 

Photo 3/10© Charlie Hamilton James
Ils viennent de loin pour festoyer

Ils viennent de loin pour festoyer

Dans le Serengeti, un chacal doré défend le gnou qu'il dévore contre un jeune vautour africain. Les carnivores terrestres, comme le chacal ou la hyène, disposent de territoires limités où s'approvisionner. Mais, dans le ciel, les vautours détectent une carcasse à 35 km. 

Photo 4/10© Charlie Hamilton James
Répugnants

Répugnants

Darwin lui-même les qualifie de "répugnants". Les vautours sont pourtant indispensables, car ils nettoient les cadavres qui, sinon, pourriraient. ici, un vautour de Rüppell arrache les tissus de la trachée d'un gnou bleu mort. 

Photo 5/10© Charlie Hamilton James
Une calvitie hygiénique

Une calvitie hygiénique

Un vautour de Rüppell en plein festin. Son cou et sa tête sont uasi déplumés pour que le sang, les viscères et les matières fécales n'y restent pas accrochés quand il plonge dans un cadavre. 

Photo 6/10© Charlie Hamilton James
Le privilège de l'âge

Le privilège de l'âge

Un jeune vautour de Rüppell s'empare d'un bout de zèbre dans le Serengeti. Les oiseaux plus âgés et dominants se sont servis en premier avec les meilleurs morceaux, laissant la peau et les os à leurs congénères plus jeunes et aux vautours africains. 

Photo 7/10© Charlie Hamilton James
Un foyer artificiel

Un foyer artificiel

Telles des gargouilles, des vautoursz chassefiente (Gyps coprotheres) sont perchés sur une falaise artificielle, près de Magaliesburg (Afrique du Sud). La structure, gérée par l'association de défense VulPro, aide à la reproduction et à la recherche. 

Photo 8/10© Charlie Hamilton James
Un poison redoutable

Un poison redoutable

Répandus sur une charogne, 100 g de carbofuran, un pesticide interdit en France, peuvent tuer une centaine de vautours. Les oiseaux vite soignés ou qui n'en ont pas trop avalés ont une chance de s'en sortir avec un antidote ou en ingérant du charbon, qui absorbe le poison. 

Photo 9/10© Charlie Hamilton James
Menaces mortelles

Menaces mortelles

Fondatrice de Vulpro, Kerri Wolter amène chez le vétérinaire un vautour chassefiente blessé par une ligne à haute tension. Les écologistes pressent les compagnies d'électricité de trouver des solutions à ces risques. L'empoisonnement par les braconniers reste toutefois la principale menace pour les vautours en Afrique. 

Photo 10/10© Charlie Hamilton James

Diaporama à suivre ...