Les 10 plus gros impacts de météorites sur Terre

10 photos
Le cratère de Vredefort

Le cratère de Vredefort

Photo 1/10© © Nasa

Lieu : État-Libre, Afrique du Sud
Date de l’impact : Estimée à 2 milliards d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 300 km 

Ce cratère, aussi connu sous le nom de Dôme de Vredefort, est la plus grande trace d’impact météoritique connue à ce jour. Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2005.

Le bassin de Sudbury

Le bassin de Sudbury

Photo 2/10© © Nasa

Lieu : Ontario, Canada
Date de l’impact : Estimée à 1,8 milliards d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 250 km 

Le bassin de Sudbury mesure aujourd’hui 62 km de long, 30 km de large et 15 km de profondeur. Formé après le passage d’une météorite, le bassin est le deuxième plus grand et plus vieux site d’impact météoritique connu sur Terre. Sa taille actuelle ne représente qu’une petite portion du cratère d’origine, estimé à 250 km de diamètre. D’après les simulations effectuées, la force d’impact de la météorite à l’origine du cratère aurait projeté les débris sur une superficie de 1 600 000 km2. 

Le cratère de Chicxulub

Le cratère de Chicxulub

Photo 3/10

Lieu : Chicxulub, péninsule du Yucatan, Mexique
Date de l’impact : Estimée à 65 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 180 km 

D’après le calcul des géologues, le diamètre de la météorite à l’origine de l’impact aurait été d’environ 10 kilomètres. L’immensité du cratère laisse imaginer une puissance d’explosion similaire à « plusieurs milliards de fois celle de la bombe d’Hiroshima ».  Apparu dans notre atmosphère il y a environ 65 millions d’années, ce corps céleste aurait mis fin au Crétacé en affectant la biosphère de la planète. 

Le cratère de Woodleigh

Le cratère de Woodleigh

Photo 4/10© © Google Map

Lieu : Australie occidentale, Australie
Date de l’impact : Estimée à 364 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Entre 40 et 120 km 

En 1997, une équipe de géologues se penche sur un curieux morceau de granit trouvé par une compagnie pétrolière qui fore à Woodleigh, à 189 mètres de profondeur. Les universitaires étudient la roche et concluent qu’il s’agit bien là d’un impact météoritique. L’emplacement du cratère, enseveli sous 600 mètres de roche et de sable – et complètement invisible depuis la surface –, complique le calcul de son diamètre. D’où son estimation approximative.

Le cratère de Popigaï

Le cratère de Popigaï

Photo 5/10© © Nasa

Lieu : Sibérie, Russie
Date de l’impact : Estimée à 35,7 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 100 km 

Découvert en 1946, mais attesté comme météoritique en 1997, le mystère de ce cratère fascine les géologues. Longtemps, la dépression du cratère reste inaccessible en raison des mines de diamants creusées sur la zone par les prisonniers des goulags. Les scientifiques russes affirment que les ondes de choc du corps céleste auraient immédiatement transformé le graphite du sol en diamants dans un rayon de 14 km autour du point d’impact. Ce serait alors le plus grand dépôt de diamants au monde. 

Le réservoir Manicouagan

Le réservoir Manicouagan

Photo 6/10© © Nasa

Lieu : Québec, Canada
Date de l’impact : Estimée à 215 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 100 km

Aussi appelé lac Manicouagan, ce cratère météoritique fut inondé à l’édification d’un barrage sur la rivière Manicouagan. Ce lac, d’une superficie de  2 000 km2 et d’une profondeur moyenne de 73 mètres, est l’un des plus grands réservoirs naturels du monde en volume.

Le cratère de la baie de Chesapeake

Le cratère de la baie de Chesapeake

Photo 7/10

Lieu : Virginie, États-Unis
Date de l’impact : Estimée à 35 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 85 km

Il y a 35 millions d’années, un corps céleste s’enfonce à toute vitesse dans l’atmosphère terrestre. En quelques secondes, il percute la mer peu profonde qui longe la côte du continent nord-américain. Il perfore la couche de sédiment, creuse son socle de granit et se désintègre dans le processus. La région aux alentours est complètement remodelée. Ainsi naquit l’actuelle baie de Chesapeake.

Le cratère Morokweng

Le cratère Morokweng

Photo 8/10© © Nasa

Lieu : Dans la province Nord-Ouest en Afrique du Sud
Date de l’impact : Estimée à 145 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Au moins 70 km 

Situé près du désert Kalahari, ce cratère contient toujours des roches fossilisées de la météorite à l’origine de l’impact.

Le cratère de Kara

Le cratère de Kara

Photo 9/10© © Dana Berry

Lieu : Nenetsia, Russie
Date de l’impact : Estimée à 70 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Environ 65 km 

Très érodé, le cratère d’origine devait mesurer 120 km de diamètre. Certains géologues argumentent cependant que cette dépression serait en fait la somme de deux cratères adjacents : le cratère de Kara et le cratère Ust-kara.

Le cratère d'Acraman

Le cratère d'Acraman

Photo 10/10© © Nasa

Lieu : Dans la chaîne Gawler, en Australie
Date de l’impact : Estimée à 580 millions d’années
Diamètre du cratère d’origine : Entre 20 et 90 km

Cette dépression circulaire de 20 km de diamètre serait un vestige très érodé d’un ancien cratère météoritique de 90 km de diamètre. Son emplacement est marqué par le lac à sec d’Acraman. 

Diaporama à suivre ...