Quatre exemples d'OGM

4 photos
La promesse des gènes

La promesse des gènes

Il y a 8 000 ans environ, l’ægilops a pollinisé un autre ancêtre du blé, engendrant une céréale qui s’est répandue dans le monde entier. Le phytopathologiste Bikram Gill prélève dans une graine du Moyen-Orient des gènes capables de rendre le blé moderne résistant aux nuisibles, à la chaleur et au froid.

Photo 1/4© © Craig Cutler
La machine de Monsanto

La machine de Monsanto

La tailleuse de Monsanto automatise la recherche de gènes, comme ici dans les échantillons de grains de maïs qu’elle a découpés. D’autres machines extraient et analysent l’ADN de chacun d’eux. Les scientifiques plantent ensuite les grains qui possèdent le caractère recherché, telle la résistance à la sécheresse.

Photo 2/4© © Craig Cutler
OGM antibactérien

OGM antibactérien

Le psylle asiatique des agrumes mesure 3 mm de long et se régale de tiges d’orangers. Cet insecte propage la maladie du dragon jaune, un fléau bactérien qui se répand dans les vergers de Floride. À gauche, de jeunes plants d’orangers ont été génétiquement modifiés pour fabriquer des antibiotiques protecteurs. 

Photo 3/4© © Craig Cutler
À la recherche d'une tomate moins gourmande en eau

À la recherche d'une tomate moins gourmande en eau

Pour découvrir comment les plants de tomates résistent à la sécheresse, les chercheurs du Danforth Center (États-Unis) diminuent leur ration d'eau dix-huit jours après la mise en terre, puis les surveillent grâce à trois sortes d'imagerie. Les images proches infrarouges montrent la teneur en eau du plant. Les images fluorescentes montrent où se produit la photosynthèse.

Photo 4/4© © Craig Cutler

Diaporama à suivre ...