Reportage chez les Svanes de Géorgie

12 photos
Héritage millénaire

Héritage millénaire

Le site d’Ushguli, inscrit à l’Unesco, abrite des tours défensives vieilles de plusieurs siècles. Les chevaux sont le moyen de transport le plus utilisé en Svanétie.

Photo 1/12© © Aaron Huey
Vivre sa culture

Vivre sa culture

Nana Merlani, étudiante, répète avec l’ensemble folklorique Lagusheda, dans la ville de Mestia. Apprendre les danses traditionnelles et les chants en langue svane perpétue la culture régionale.

Photo 2/12© © Aaron Huey
De l’alcool pour les morts

De l’alcool pour les morts

Éclairés par des torches en bouleau, des villageois de Mulakhi versent de l’alcool sur les tombes de parents. Cette commémoration, appelée Lamproba, a lieu au milieu de l’hiver.

Photo 3/12© © Aaron Huey
À l’ombre des montagnes

À l’ombre des montagnes

Sha Mchedliani a représenté les pics jumeaux du mont Ushba, haut de 4 710 m et surnommé « le mont Cervin du Caucase ». Les longs hivers de Svanétie laissent à cet habitant de Mestia du temps pour peindre.

Photo 4/12© © Aaron Huey
Le banquet d’anniversaire

Le banquet d’anniversaire

Parents et amis se rassemblent autour d’un supra – un banquet. Hommes et femmes, assis séparément, célèbrent ici le premier anniversaire du premier enfant d’une famille.

Photo 5/12© © Aaron Huey
Les hommes forts

Les hommes forts

À Kala, des hommes rivalisent pour faire sonner une cloche de 118 kg. Dans une église voisine, on honore Kvirike, un saint orthodoxe, et Kviria, un dieu de la Fertilité antérieur au christianisme.

Photo 6/12© © Aaron Huey
Nappe de fromage

Nappe de fromage

À Ipari, des femmes étalent du fromage sur des galettes de pain pour une cérémonie marquant la libération de l’âme, quarante jours après la mort.

Photo 7/12© © Aaron Huey
Avec les siens

Avec les siens

Oleg Samsiani vit avec ses trois fils dans le village de Ieli. Plus jeune, il a quitté la Svanétie pour chercher du travail, mais y est revenu pour fonder une famille.

Photo 8/12© © Aaron Huey
Des tours pour se protéger

Des tours pour se protéger

En Svanétie, il reste plus de 200 tours comme celles d’Ushguli, construites entre les IXe et XIIIe siècles pour se réfugier durant les guerres, raids et vendettas. Elles servent désormais à entreposer du foin et des céréales.

Photo 9/12© © Aaron Huey
Des sacrifices rituels

Des sacrifices rituels

Des bougies sur les cornes, un taureau est béni dans une église du Xe siècle, près de Mestia, avant d’être abattu pour une fête ancestrale.

Photo 10/12© © Aaron Huey
Miser sur le ski

Miser sur le ski

Les enfants des villages passent la plupart de l’hiver à skier. Aujourd’hui, des promoteurs construisent des stations pour stimuler le tourisme.

Photo 11/12© © Aaron Huey
Dans une rue d’Ushguli

Dans une rue d’Ushguli

Un garçon et son cheval rentrent à la maison, à Ushguli. Si les voyages, la technologie et le tourisme font entrer le monde extérieur en Svanétie, les Svanes préservent farouchement leurs liens familiaux et leur culture.

Photo 12/12© © Aaron Huey

Diaporama à suivre ...