Santé : quelques petites douceurs qui sont de véritables poisons

7 photos
L'ancêtre du doughnut

L'ancêtre du doughnut

Photo 1/7© © Robert Clark

L’olykoek, beignet hollandais du XVIe siècle, est l’ancêtre du doughnut. Le trou est apparu plus tard. 

Fous de soda

Fous de soda

Photo 2/7© © Robert Clark

La découverte, au XVIIIe siècle, du procédé permettant d’obtenir de l’eau gazeuse grâce à l’injection de gaz carbonique favorisa l’apparition des sodas (comme ceux de la photo, vus du dessus, dans leur verre). Aujourd’hui, une cannette de cola de 33 cl contient environ 33 g de sucre. 

Fils de sucre

Fils de sucre

Photo 3/7© © Robert Clark

On n’est jamais si bien servi que par soi-même : c’est un dentiste qui co-inventa la machine à barbe à papa. Ce produit si prisé dans les fêtes foraines n’est rien d’autre que du sucre coloré. Son prédécesseur, le sucre filé, se vendait sous la forme de véritables œuvres d’art dans la Venise du XVe siècle : animaux, oiseaux et édifices en sucre faisaient la joie des invités. 

Céréales killers

Céréales killers

Photo 4/7© © Robert Clark

Français consomme en moyenne 2 kg de céréales par an au petit déjeuner. Les produits pour enfants sont les plus sucrés : plus de 9 g de sucres pour un bol de 30 g de céréales chocolatées ou miel-caramel contre 6 g de sucres pour un bol de muesli, par exemple.

Maudit sirop

Maudit sirop

Photo 5/7© © Robert Clark

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose inonde le marché des aliments industriels américains. Surnommée « la putain de l’industrie sucrière » par Sally Squires, ancienne journaliste du Washington Post, cette substance est moins chère et souvent plus sucrée que le saccharose. Est-elle biologiquement différente ? « Pas assez pour s’en inquiéter, note Marion Nestle, professeur de diététique à l’université de New-York. Chacun se porterait mieux s’il consommait moins des deux. » 

Couleur bonbon

Couleur bonbon

Photo 6/7© © Robert Clark

En 2011, chaque Français a consommé en moyenne 3,5 kg de confiseries. Parmi elles, le bonbon, autrefois réservé aux privilégiés, est devenu un produit ordinaire grâce à la chute des cours du sucre et à la production de masse du XIXe siècle. Le mot anglais candy (« bonbon ») vient de l’arabe qandi (« préparation sucrée »).

Cupcake roi

Cupcake roi

Photo 7/7© © Robert Clark

La recette de ce petit gâteau est décrite pour la première fois dans un livre de cuisine américain en 1826, d’après Andrew Smith, historien de l’alimentation. Mais c’est depuis l’an 2000 et son apparition dans la série télévisée Sex and the City que le cupcake est devenu à la mode. Si les États-Unis ont fait du 15 décembre la journée nationale du cupcake, la France n’est pas en reste, avec l’ouverture de plusieurs boutiques spécialisées dans ce dessert au glaçage très sucré. 

Diaporama à suivre ...