Voyage en Afrique du Sud

10 photos
Durban, une métropole fougueuse

Durban, une métropole fougueuse

Photo 1/10© © Yann Macherez

Durban, porte d'entrée de l'ancien royaume zoulou (l'actuelle province de Kwazulu-Natal). Découvrir cette ville en perpétuel mouvement, c'est plonger au cœur de la "nation arc-en-ciel". Plus de 1,1 million d'habitants y résident. 

Le peuple zoulou

Le peuple zoulou

Photo 2/10© © Yann Macherez

Le peuple zoulou est réputé à travers toute l'Afrique pour avoir eu l'armée la plus efficace et la plus féroce du continent. Les danses traditionnelles zouloues constituaient autant des démonstrations de force et des tentatives d'intimidation envers l'ennemi que des rituels sociaux au sein de la communauté. Aujourd'hui, elles continuent de rythmer le Kwazulu-Natal, mais ont perdu leur connotation guerrière.

La stèle en mémoire du prince Bonaparte

La stèle en mémoire du prince Bonaparte

Photo 3/10© © Yann Macherez

Le 1er juin 1879, près de cet arbre, les lances des guerriers zoulous transpercèrent à dix-sept reprises le prince impérial Louis-Napoléon Bonaparte. Une stèle fut érigée là 117 ans plus tard. Chaque année, durant le premier week-end de juin, de nombreuses cérémonies sont organisées à Nqweqwe, le village tout proche, pour célébrer la mémoire du fils unique de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie. 

La gardienne du prince

La gardienne du prince

Photo 4/10© © Yann Macherez

Ma Khumalo habite Nqweqwe. L'Amafa, l'organisation en charge de l'héritage culturel du Kwazulu-Natal, l'a désignée il y a quelques années pour surveiller le mémorial du prince impérial et en prendre soin. Tous les matins, elle quitte sa hutte située non loin de là pour accueillir les visiteurs. 

Les Empress Eugenie Girls

Les Empress Eugenie Girls

Photo 5/10© © Yann Macherez

Les Empress Eugenie Girls, l’équipe de football féminine de Nqweqwe, honorent la mémoire du défunt Prince Impérial en jouant. L'association locale « French Presence in Kwazulu Natal : La Route du Prince Impérial » promeut un tourisme culturel autour de Louis Napoléon Bonaparte. Elle fournit ainsi à ces jeunes filles le matériel nécessaire pour pratiquer. Hélas, il est difficile de trouver des adversaires à cette équipe : les premières vivent à une centaine de kilomètres de là.

Masque d'argile

Masque d'argile

Photo 6/10© © Yann Macherez

Au Kwazulu-Natal et dans une bonne partie l’Afrique australe, on rencontre souvent des femmes portant des masques d’argile. Ceux-ci offrent une parfaite protection contre le soleil et la sécheresse de l’air dans le climat estival chaud et aride. 

Petite fille au bord de la fenêtre

Petite fille au bord de la fenêtre

Photo 7/10© © Yann Macherez

Pour les Zoulous (de l’expression « ama zoulou », soit « le peuple du ciel »), les liens familiaux sont particulièrement importants. Grands-parents, parents et petits-enfants vivent dans le même village. Il est ainsi plus facile de veiller les uns sur les autres. Le nkosi (chef de famille), traditionnellement un homme, réside dans la plus grande hutte.

Chamans

Chamans

Photo 8/10© © Yann Macherez

Plus de 80 % des Sud-Africains rendent visite au moins trois fois par an à un sangoma – un chaman traditionnel. Ces guérisseurs mystiques exercent une immense influence sur la population, mais rares sont les visiteurs extérieurs qui peuvent être témoins de leurs rituels, de leurs états de transe et du culte des ancêtres.

Préparatifs

Préparatifs

Photo 9/10© © Yann Macherez

Avant de briser le silence du bush, les musiciens finissent de tendre la peau de leur instrument à la chaleur du feu. Les danseurs se tiennent prêts à s’élancer au centre du boma, la place principale du village, au son des tambours. Il s’agit de tendre la jambe le plus haut possible et de l’abattre ensuite lourdement sur le sol. Cris et encouragements du public accompagnent chaque impact.

Les braconniers font la loi

Les braconniers font la loi

Photo 10/10© © Yann Macherez

La faune sud-africaine est la proie des braconniers depuis de nombreuses années. Produits les plus recherchés : les défenses d’éléphant et les cornes de rhinocéros. Ce massacre a poussé à créer des réserves un peu partout à travers le pays.

Diaporama à suivre ...